Notre histoire

L’histoire du Picoulet

L’action du Picoulet puise sa source dans celle de la Mission Populaire Evangélique de France, fondée en 1872, dans le nord du 11è arrondissement par le pasteur écossais Mac All.

Au lendemain de la Commune, il décide, avec sa femme, de mettre sa vie au service des ouvriers de Belleville. C’est en 1936 que le poste de Mission Populaire du quartier s’installe rue de la Fontaine au Roi. Il y développe des activités au bénéfice de l’ensemble de la population, sans considération religieuse ou politique. En 1945, apparaît le surnom « Picoulet ». En 1984, « Le Picoulet » est agréé centre social.

Grandes dates

1872

Création de la mission populaire évangélique de France

Dans le nord du 11ème par le pasteur écossais Mac All

1872
1936

Installation rue de la Fontaine au Roi

dans le 11ème arrondissement de Paris, lieu actuel du Picoulet

1936
1945

Adoption du surnom « Le Picoulet »

Au printemps 1944 Le pasteur Garin et son épouse, tous deux responsables du lieu emmènent « en vacances » 41 enfants du Foyer dans le Doubs pour les faire échapper aux bombardements parisiens. Peu après, ils doivent les faire passer en Suisse , leur pays d’origine. Les enfants en reviennent en chantant et en dansant le Picoulet, comptine suisse très populaire. D’où, l’adoption du joli surnom « Picoulet », après la guerre.

1945
1984

le Picoulet est agréé centre social.

visible sur le fronton de la boutique du n°56 de la fontaine au Roi

1984
Depuis 1995

Nouveau souffle

Le Picoulet connait une renaissance insufflée par deux tandems: Pierre Vergnolle (laïc) secondé par Pierre-Olivier Dolino (tout jeune pasteur), puis Pierre-Olivier, secondé par Eliane Stricker…

Depuis 1995
Aujourd’hui

Dirigeant & pasteure

Sébastien Manier est le directeur et Grace Gatibaru la pasteure

Aujourd’hui

Pour aller plus loin

Vous souhaitez aider ?

Soutenez le Picoulet pour qu’il continue ses actions auprès des populations du 11ème

Retour haut de page